Rechercher

Delphine & Muriel aiment nos bouteilles !



J'aime Mes Bouteilles ! Une initiative pleine de bon sens et de dynamisme. À l'image du nom et des deux personnes qui portent ce projet. Depuis 2018, Delphine et Muriel s'activent à la mise en place de la consigne et du ré-emploi des contenants verre dans la Région Bourgogne-Franche-Comté pour construire le monde de demain.

Vous le savez, à l'Atelier 812 nous aimons les projets et les initiatives qui ont du sens et qui portent des valeurs écologistes et pleines de sens. Entre J'aime Mes Bouteilles et l'Atelier, tout a commencé grâce Delphine. À l'instar de Muriel, Delphine change de cap professionnel pour s'engager et s'investir dans un projet en phase avec ses valeurs.


Des bâtisseuses visionnaires et engagées

Delphine est très tournée vers l'écologie, elle est depuis plusieurs années engagée dans une démarche de consommation locale, zéro déchet et bio encore plus depuis la naissance de ses enfants. Avec son mari ayant comme passion le travail de la vigne familiale et la vinification, elle lave manuellement environ 500 bouteilles par an. Forte de 18 ans d'expérience dans le monde de l'optique, Delphine a décidé de quitter son poste de manager pour rejoindre l'aventure J'aime Mes Bouteilles et mettre ses compétences, son enthousiasme et son dynamisme au service d'une cause en laquelle elle croit et qui correspond à ses valeurs.


De son côté Muriel voue un amour à la nature et une envie de la protéger. Ses précédents postes en Innovation ont attisé son goût du challenge, mais l'ont également frustré par un manque d'impact et de sens. Idéaliste et convaincue que c'est aux acteurs économiques d'apporter les solutions qui vont changer les pratiques, elle s'est jetée à l'eau de l'entreprenariat. Elle mène la création de la filière de ré-emploi locale avec conviction et l'envie d'apporter une alternative durable.


Une collab' de valeurs avec l'humain au coeur

C'est donc bien un projet complètement fou comme nous les aimons à l'Atelier ! La collaboration s'est installée naturellement entre nous. Dans une optique de synergie et d'accompagnement. Depuis octobre 2020 nous accompagnons donc ces drôles de dames pour la partie communication de leur projet car à l'Atelier on croit fermement à l'initiative et de mon point de vue si on chacun fait sa part pour ce projet nous devrions voir fleurir des modes de consommation plus vertueux.


J'aime Mes bouteilles "ça collecte" depuis septembre 2021

Le top départ de l'aventure a été donné en 2021 pour le volets bouteilles, collectes et tout le tralala ! Avec déjà des chiffres encourageants :)

3 002 Bouteilles collectées
1 651 Kilos de déchets en moins

Un projet qui à besoin de nous

Le monde de demain se construira de ces initiatives et de la synergie mise en oeuvre pour les developper. Alors si tu te sens l'âme d'un colibri et que tu es vigneron ou brasseur en Bourgogne-Franche-Comté, contacte Delphine et Muriel pour voir le champ des possibles pour ton domaine ou ta brasserie.


Pour conclure, vous l'avez probablement compris, je suis vraiment enthousiaste d'accompagner ce projet et l'aventure J'aime Mes Bouteilles. Et pour plagier leur campagne de financement participatif

J'aime Mes Bouteilles, pleines oui, mais vides aussi !

Rendez-vous sur le web du projet https://jaimemesbouteilles.fr/ ou sur leur page Facebook pour suivre leurs aventures et les soutenir https://www.facebook.com/jmbouteilles



 

Pour aller + loin

LE RÉEMPLOI C’EST QUOI ? Le réemploi désigne, dans le domaine de la prévention des déchets, les systèmes et filières permettant de récupérer des objets avant qu’ils ne soient jetés, afin de leur donner une seconde vie. Il évite ainsi que des biens en fin de vie ne deviennent des déchets. (Source Wikipédia)


 

LE RÉEMPLOI PLUTÔT QUE LE TRI, POURQUOI ?




 

ET LA CONSIGNE ? Le principe est simple, au moment de l’achat d’un produit, le consommateur verse une petite somme d’argent qui lui est restituée quand il rapporte l’emballage vide au producteur ou en point de collecte. Cette pratique, assez répandue en France jusque dans les années 80/90 pour inciter aux ré-emplois des emballages, est devenue plus rare suite à l’avènement de l’emballage à usage unique et du plastique. Elle existe dans la restauration pour certaines boissons (bières, cidres, eau notamment) ou encore dans quelques brasseries en Alsace, qui suivent l’exemple des pays voisins, l’Allemagne et la Belgique.


59 vues

Posts récents

Voir tout